Styles de bières : Les « Lager »

Leur origine se retrouve au 19ème siècle en Bavière notamment car le climat local permettait de les stocker pendant quelques semaines après brassage. Le terme «lager» a pour origine « lagern», qui signifie «stocker» en allemand. Obtenues à partir de fermentation basse, ce sont des bières généralement blondes pâles , pas trop alcoolisées (4,5 – 5,5 %).

De nos jours, on retrouve des « Lager » partout sur la planète, il s’agit d’un des styles les plus populaires notamment puisqu’elles sont très accessibles et rafraîchissantes.

Les Pils :

La pils a été créée en République Tchèque,dans la ville de Plzen (Pilsner) durant le XIXe siècle, où elles ont été brassées pour la première fois en 1842. Afin d’authentifier le produit, les brasseurs ajoutèrent par la suite le nom « Urquell » signifiant « origine véritable ».

A l’oeil, les « Pilsner » sont généralement de couleur Jaune pâle à doré avec un col de mousse de bonne tenue.

Au nez, les arômes de Céréales, de Pain frais, de Miel, d’herbe verte, avec parfois des touches florales sont très présents

En bouche, la pétillance est marquée, et il existe un bel équilibre entre malts et houblons. La finale est sèche, amère et désaltérante.

La bière fut tellement imitée que le mot Pilsner est devenu un style en soi, avec les variantes « Pilsener, Pilsen.. »

On retrouve trois interprétations de Pilsner : les bohémiennes (ou tchèques), les allemandes et les américan lager.

Pils bohémienne

Les versions bohémiennes sont richement maltées et le houblon Saaz, ainsi que l’eau très douce utilisée leur confèrent une belle douceur malgré la présence marquée du houblon aux notes fleuries. La finale est également équilibrée entre le malt et le houblon.

Gambrinus, l’autre bière de Plzen

La brasserie Gambrinus est fondée en juin 1869 à Plzen par Martin Stelzer et l’ingénieur Vaclav Daniel.

Le 15 octobre 1870, sort le premier brassin de pilsner, au goût fortement inspiré par le voisin et néanmoins grand concurrent et inspirateur, Pilsner Urquell. Afin de prendre ses marques par rapport à cette dernière, la marque « Pilsner Bier» est déposée en décembre 1870, suivie en 1909 par la marque « Pilsner Kaiserquell » (la source de l’empereur) et en 1919 par la marque (en tchèque cette fois), « Plzenský Gambrinus ».

Pilsner Allemandes

La Pilsner allemande est l’une des interprétations que l’on retrouve le plus fréquemment. Il s’agit d’une imitation de la Pilsner bohémienne, mais adaptée aux conditions et traditions de brassage allemandes. Elle est plus nette et sèche que la Pilsner bohémienne, ainsi que plus mince en bouche et plus pâle, avec une effervescence plus prononcée.

La Brasserie Rothaus a été fondée en 1791 par le monastère bénédictin st. Blasien. En 1806, elle est transférée au grand duché de Bade et se renomme alors « Badische Staatsbrauerei Rothaus ». Figure emblématique de la scène brassicole en Allemagne, elle connaît une véritable explosion de ses ventes dans les années 1990. Depuis, elle ne cesse de conquérir de nouveaux marchés et se place parmi les brasseries les plus innovantes. Elle dispose ainsi aujourd’hui d’une des installations les plus modernes du pays !

American Lager

La version américaine est née des brasseurs allemands immigrants ayant importé le processus de brassage et la levure lorsqu’ils se sont installés en Amérique. Depuis, les brasseries américaines l’ont adoptée et transformée. En utilisant les ingrédients disponibles sur place, ils créent des versions qui se distinguent les unes des autres.

Basée sur une recette datant d’avant la période de prohibition, la première bière brassée par Brooklyn est une des meilleures lager américaines. Le plus grand succès de la brasserie présente une magnifique robe blonde, accompagnée d’une mousse légèrement dorée. En bouche, on distinguera des arômes floraux qui témoignent d’un dry hopping parfaitement maitrisé et équilibré par d’agréables notes de malt. En fin de bouche, la Brooklyn la Brooklyn Lager nous réserve une amertume rafraîchissante entremêlée de touches de malts caramélisés.

Laisser un commentaire