Bière & Burger

Un hamburger, même s’il se cuisine et se mange rapidement, mérite un moment de réflexion pour trouver l’accord parfait. La bière est sans doute le meilleur ami du burger. La bière doit sublimer le burger autant que l’inverse. Le goût de chacun doit être complémentaire et de niveau équivalent quant à leur puissance.

Un bon hamburger cache une complexité gustative avec ses différentes flaveurs. Le gras accompagne le sucré de la sauce, la viande ou les champignons apporte de l’umami et n’oublions pas l’acidité d’un cornichon ou le sel des frites fidèles au poste. Comme pour une bonne bière, le maître-mot reste donc l’équilibre!

La bière possède des bulles, élément primordial pour porter l’aromatique dans votre bouche mais également nettoyer votre langue après chaque gorgée. La variation d’intensité des arômes et de texture des différents styles de bière permet de s’adapter à la richesse des ingrédients utilisés pour le hamburger.

Glass of beer and burger. Beer and food concept. Crédit Photo IStock

Les origines du Hamburger

Le hamburger a pour origine le steak de Hambourg, spécialité culinaire notamment servie dans du pain brioché comme plat roboratif des ouvriers dans les cantines allemandes. Au milieu du 19ème siècle, de nombreux Allemands quittent le pays pour l’Amérique, depuis le port de Hambourg. Le steak de bœuf haché est le principal plat servi à bord des bateaux de la HAPAG, la ligne maritime qui relie Hambourg à New York.

A l’époque, la viande est salée, mélangée avec des oignons et de la chapelure, et parfois fumée, pour pouvoir se conserver durant la longue traversée. Le hamburger traverse donc l’Atlantique avec les immigrants qui continuent de le préparer de cette façon et la recette se répand en Amérique.

Le hamburger est même servi aux ouvriers dans les cantines des usines. La viande est alors servie entre deux tranches de pain brioché, et accompagnée de quelques pommes de terre. Depuis le Hamburger est devenu un emblème des Etats-Unis, Pays de la bière Artisanale.

Quelles bières pour accompagner un Hamburger :

Les bières sont faites à partir de céréales plus ou moins maltées. La douceur maltée perçue équilibrera la salinité et il y a donc une certaine similitude avec le toasté des buns.

Pour l’accord « originel » : Sierra Nevada Pale Ale 5,6 %

La Sierra Nevada Pale Ale est la bière la plus populaire la brasserie américaine Sierra Nevada. Elle a une couleur orange à ambrée avec une mousse blanche et duveteuse.

Son bouquet est parfumé (arômes de malt, de houblon, de fruits) avec une pointe épicée.

En bouche, on y retrouve des notes fruitées, de pamplemousse, d’orange et de caramel.

Burger Classique

Le Hamburger classique offre 4 saveurs : le sucré (par la sauce), le salé (par l’assaisonnement), l’umami (viande grillée) et l’acidité (grâce aux condiments). Il ne manque que l’amertume afin de compléter le tout.

Une Ale blonde à l’amertume prononcée sera parfaite. Par exemple : XX Bitter de la brasserie De Rancke

Ou encore une bière fumée qui rappelle la sauce barbecue comme par exemple : RØKT 01 de la brasserie Brav.

Cheese Burger

Classique : Laissez vous tenter par une « Triple »

Au Bleu : Optez pour une bière ambrée ou brune ronde, par exemple : St Bernardus Abt 12

Au Chèvre : Testez une bière de blé, légèrement acidulée comme l’Hitachino Nest White Ale

Burger Poisson

Pour compléter votre « Fishburger », tournez-vous par exemple vers une Witbier avec sa pointe acidulée et épicée (coriandre)

Exemple : St Bernardus Witbier

Ou une Gose avec sa pointe de sel, d’épices, d’acidité et ses céréales gourmandes.

Exemple : Insel Baltic Gose

Burger Végétarien

L’amertume légère d’une Pilsner sera parfaite avec votre hamburger végétarien.

Exemple : La Pils de la brasserie Matten.

ORVAL

Dans le verre, la bière d’Orval présente une Robe couleur thé profondément ambrée et concentrée. Un col de mousse beige recouvre le tout.

Cette bière trappiste offre un Parfum fruité et rafraîchissant de houblon frais, accompagné d’un panier débordant de fruits du verger. Ensuite, vous êtes séduit par le pain d’épices et la pomme acidulée, ainsi que par des arômes qui évoquent la gueuze.

En bouche, la bière d’Orval offre une belle pétillance, des notes levure sauvage, pour une finale amère mais sans excès.

Servir l’Orval a une température de 10 12°C

Avec vos burgers « faits maison », vous pouvez aussi opter pour certains types de bières acides qui rappellent aussi le côté aigre-doux des condiments comme les sour ale, gueuze, lambic.

Laisser un commentaire