Les sensations visuelles de la dégustation

L’aspect visuel constitue une part importante du plaisir de la dégustation d’une bière. La palette des couleurs est si vaste et subtile qu’elle ne peut pas se résumer un un seul mot.

La vue est un sens dominant nous donnant une multitude d’informations sur la couleur, la turbidité, ou encore la mousse. La vue peut également nous induire en erreur, et influencer une perception qui ne relève pas de son domaine.

Par exemple :

  • Bière blonde = Douce, facile à boire.
  • Bière brune = Bière forte
  • Bière noire = Bière très forte.

La couleur de la bière n’est pas un critère de goût. Une bière blonde, ambrée ou brune peut être épicée, amère, acide ou sucrée !

Quoi regarder ? : L’aspect de la bière

La couleur

La couleur d’une bière provient des variétés de malts utilisées par le brasseur (pâles ou torréfiés) ainsi que des autres ingrédients comme les fruits. Ainsi l’aspect visuel va déjà nous donner quelques informations sur les arômes de la bière.

  • Blonde – Peut développer des notes légères de pain et de céréales;
  • Blanche – Peut développer des notes de céréales et de pain et d’épices ;
  • Ambrée – Peut développer des notes légères de caramel et de céréales grillées;
  • Rousse – Peut développer des notes moyennes à forte de caramel et de céréales grillées;
  • Brune – Peut développer des notes de chocolat, de céréales rôties, de sucre candi ou de mélasse;
  • Noire – Peut développer des notes de torréfaction, de café ou de céréales rôties;
  • Fruitée – Est liée aux saveurs et arômes des fruits utilisés. Dépend de la couleur du ou des fruit(s).

La mousse

Résultat de l’effervescence dans la bière. La bulle emporte avec elles quelques matières en suspension. Les liquides gazeux qui n’ont pas de protéines ne forment pas de mousse.

  • Une bière contenant plus de protéines offrira une mousse plus crémeuse.
  • La tenue de mousse est primordiale et favorise un aspect visuel satisfaisant.
  • La mousse peut avoir plusieurs couleurs allant de blanc à moka, signe d’une présence de matières et donc de sucre résiduel, de matières grasses, d’alcool, etc.

L’effervescence

La gazéification ou effervescence de la bière consiste à ajouter du Co2

L’ajout peut se faire dans la bouteille, on parlera donc de bière « sur lie » ou directement dans la cuve de carbonatation.

La taille des bulles est un gage de qualité :

  • Les bulles qui collent au verre indiquent un verre qui n’est pas propre.
  • Les bulles doivent être égales et fines.
  • Trop de carbonatation indique que celle-ci a été mal contrôlée

L’effervescence est également un conducteur de goût: 

  • Si la bière est très effervescente, elle favorisera les goûts acidulés et amères.
  • Si la bière est moins effervescente, elle favorisera le goût sucré.

La clarté

Regardez votre bière à la lumière. Vous aurez une bonne idée de son corps et de sa clarté.

  • Brillante : La bière est transparente, reflétant la lumière et brillant sous celle-ci. Ce sont des bières filtrées .
  • Voilée : La bière est trouble, signe de matières en suspension. Le plus souvent applicable aux bières non filtrées ou contenant beaucoup de blé ou de céréales crues.
  • Limpide : La bière est transparente et rien ne vient troubler cette transparence.

Laisser un commentaire