Les bières DUBBEL/DOUBLE

Historiquement les bières brassées dans les monastères étaient désignées par « Simple » , « Double » abbés), ou « Triple » Pour distinguer les différents brassin Enkel, Dubbel et Tripel, les moines dessinaient des croix sur les fûts ( X, XX ou XXX).

  • La X (Enkel ou Simple) blonde légère (5/6°) La bière simple était la bière de table des moines.
  • La XX (Double ou Dubbel) est généralement une brune relativement forte (autour de 7°). La « Double était destinée aux abbés.
  • La XXX (Triple ou Tripel) est une bière dorée assez forte (ABV 7/9°) au goût malté et parfois épicé. La Triple était servie aux convives.

L’appellation «Dubbel ou Double » est historiquement crée en 1856 par l’abbaye Trappiste de Westmalle.

Une bière double (6 à 8 % vol) est généralement de couleur ambrée foncé à brune avec un col de mousse dense et stable.

Au nez, la « Dubbel » présente des arômes de pain grillé, de caramel, des notes fruitées (raisins secs, pruneaux, cerises) ainsi que quelques touches herbacées.

De corps moyen à riche, la « Double » offre en bouche une pétillance modérée, et une finale ronde . L’amertume est généralement moyenne voire faible.

Exemples : Westmalle Double, La Trappe Double, Corsendonk brune, Chimay Rouge, St. Feuillien Brune, Maredsous 8, Leffe brune, Affligem double, Grimbergen double

Laisser un commentaire