DLC ou DDM ?

La DDM ( Date de durabilité minimale) , terme qui a remplacé la date limite d’utilisation optimale (DLUO), n’a pas le caractère impératif de la DLC.

L’apposition d’une date de durabilité minimale (DDM) sur l’étiquetage des denrées alimentaires a pour objectif de faire connaître au consommateur la date jusqu’à laquelle ces denrées conservent leurs qualités organoleptiques, physiques, nutritives, gustatives, etc.

Pourvu que leur emballage n’ait pas été altéré, les denrées dont la DDM est dépassée peuvent être consommées sans risque par le consommateur.

Ainsi, il n’est pas nécessaire de jeter les produits concernés quand la DDM est dépassée.

Seuls les produits munis d’une DLC doivent impérativement être retirés de la vente et de la consommation, dès lors que cette date est atteinte.

Qu’en est il avec la bière ?

La DDM est exprimée sur les conditionnements par la mention « À consommer de préférence avant le… » complétée par l’une des indications suivantes  ou par une référence à l’endroit où cette indication figure sur l’étiquetage :

  • jour et mois pour les produits d’une durabilité inférieure à 3 mois ;
  • mois et année pour les produits d’une durabilité comprise entre 3 et 18 mois ;
  • année pour les produits d’une durabilité supérieure à 18 mois.

La plupart des bières, (nous ne parlons pas du liquide dans la bouteille verte avec une étoile rouge) ne sont pas faites pour être conservées ou vieillies, le temps qui passe a une incidence sur les arômes et les saveurs.

Cependant, certaines bières développent un réel potentiel de vieillissement : les bières non filtrées et re-fermentées en bouteille, Les bières foncées fortes en alcool, les bières fumées, les bières mûries en fût de chêne ainsi que les Lambics et autres Gueuzes.

Pour résumer

Les bières de fermentation basses, les India Pale Ale et les bières fruitées sont à consommer rapidement.

Les bières de fermentation haute non filtrées et sur lie avec un degré alcool supérieur à 7 % : dans les 2 ans.

Bières brunes vieillies en fût de chêne, les Barley Wine ont un potentiel de garde de 1 à 20 ans

Les Gueuzes et Lambic se conservent plus de 10 ans.

Laisser un commentaire