Brasserie GUINNESS

Arthur Guinness, né le 24 décembre 1725, monte sa première brasserie en 1952 dans le comté de Kildare, au sud ouest de Dublin. Après des débuts modestes, le jeune Arthur décide de quitter son comté natal pour tenter sa chance dans la capitale. Le 31 décembre 1759, Arthur Guinness signe un bail de 9000 ans pour une brasserie désaffectée à St James Gate pour un loyer annuel de 45 livres. Cette propriété comprend une maison d’habitation, une salle de brassage, deux malteries et des écuries.

La nouvelle brasserie commence à brasser de la « Ale », et en 1799 Arthur Guinness devient le premier brasseur à vouloir perfectionner d’une bière noire originaire de Londres : Le Porter, devenu très populaire à Dublin.

Arthur Guinness décide de brasser sa version du Porter, les techniques de brassage changèrent pour favoriser les malts torréfiés ( pour donner du goût et de la couleur) et les malts pâles ( pour donner du sucre et donc de l’alcool). Contrairement au Porter londoniens qui utilisait principalement le même malt de base torréfiés, les porters irlandais se raffinaient et permettaient d’offrir le même type de bière, à moindre coût, taxes comprises.

Par la force des choses, Arthur Guinness utilisa des grains d’orge qu’il fît rôtir lui-même afin d’économiser. Il nomma son Porter aux notes plus torréfiées la Guinness Extra Stout Porter.

UNE VILLE DANS LA VILLE

Au début du 19e siècle, alors que d’autres brasseries ne s’éloignent pas trop, Guinness quitte les sentiers battus. Il prend la mer et brave tous les périls pour transporter sa célèbre bière noire à l’autre bout du monde, depuis l’Europe vers l’Afrique et les Amériques… et même jusqu’en Nouvelle-Zélande.

En 1868 Edward Cecil succède à Sir Benjamin Lee Guinness et double la taille de la brasserie familiale. Le nouveau site de St James se perfectionne et accueille, entre autres, son propre réseau ferroviaire, sa tonnellerie et sa malterie. La brasserie est dotée d’un service médical propre, d’une équipe de pompiers et de cantines pour le personnel.

Le Guinness Storehouse

Le Guinness Storehouse, grenier à grains construit en 1904, servait autrefois de lieu de fermentation de la Guinness. Depuis l’an 2000, il a été reconverti en un musée ludique retraçant l’histoire de la bière Guinness. Chaque niveau du Guinness Storehouse raconte comment la bière est fabriquée à partir des ingrédients (l’eau, l’orge et le houblon…), vous allez vraiment vivre une expérience sensorielle complète : des arômes de malt, de houblon…..

Au dernier étage, le Gravity Bar où les serveurs vous serviront une bonne pinte de Guinness que vous pourrez déguster en profitant d’une vue exceptionnelle sur la ville de Dublin. En effet la vue s’étend sur 360 degrés grâce aux baies vitrées. Vous pouvez voir le centre de Dublin, le Trinity College et les montagnes de Wicklow.

Profil des bières Guinness

Guinness Draught 4,2 %

Robe sombre opaque, surmontée d’une mousse crémeuse et riche

Arômes torréfiés de malt avec des notes de cacao et de café

Équilibre parfait entre amertume et douceur, avec des notes maltées et torréfiées

Finale : Douce, onctueuse et équilibrée

Guinness Extra Stout Original 5 %

La Guinness Originale est vêtue d’une robe noire surmonté d’une mousse beige et crémeuse

Au nez, elle offre des arômes de malt torréfié, de chocolat, de café et de fruits fermentés.

Douce en bouche, avec un léger mordant menant à une finale sèche.

Guinness Foreign 7,5 %

Robe noire foncé , tête mousseuse blanche onctueuse

Arômes de malt grillé avec des notes fruitées

Première bouche piquante, notes torréfiées et fruitées sensation aigre-douce menant à une finale sèche.

Guinness Hop House 5 %

Dorée à la tête dense et mousseuse

Arômes légers de fruits, de fleurs et d’agrumes.

Lager savoureuse, vive au palais, relevée et rafraîchissante

Guinness West Indie Porter 6%

Robe rouge aux reflets rubis pour une belle mousse beige.

Arômes de malt grillé, de caramel au beurre salé de de cacao.

Un corps moelleux, des notes houblonnées équilibrées par des malts caramélisés. Finale douce et simple, avec une sensation sucrée en bouche

Guinness Dublin Porter 3,8 %

Robe brune aux reflets rubis.

Arômes de caramel/caramel au beurre salé, et notes subtiles résineuses

Très ronde en bouche elle offre des nuances de malt caramélisé et légèrement rôti. Finale douce, avec une saveur sucrée.

Guinness Golden Ale 4,5 %

Robe jaune dorée riche et profonde

Arômes agréables de biscuit, agrémenté de notes maltées

Sèche en bouche, finale nette et rafraîchissante, peu ou pas de longueur

Guinness American Lager 5 %

Bière dorée, mousse dense

Notes florales et d’agrumes 

Sensation vive en bouche, légèrement épicée avec une finale maltée, biscuitée et rafraîchissante

Guinness IPA 5,8 %

Couleur claire à miel doré

Au nez, un mélange équilibré d’orge torréfiée avec des touches d’agrumes et des notes résineuses (Pin).

Douce, crémeuse et riche avec une finale agréable. Belle amertume

Depuis 2001 la bière est distribuée à l’échelle mondiale par le Groupe Diageo, propriétaire du groupe Guinness. La France fait exception depuis le premier juillet 2007, car ce sont les Brasseries Kronenbourg (elles-mêmes appartenant à Carlberg Group depuis le 29 avril 2008) qui sont le distributeur de la bière Guinness.

Laisser un commentaire