Journée de l’Eau

La Journée mondiale de l’eau, qui a lieu le 22 mars de chaque année depuis 1993, est une célébration des Nations Unies qui met l’accent sur l’importance de l’eau douce.

L’Eau, « le sang de la Bière »

L’eau est l’ingrédient principal de la bière et elle est omniprésente dans une brasserie. On l’utilise aussi bien pour brasser de la bière que pour nettoyer, rincer et parfois refroidir la bière.

L’eau est une composante essentielle de la bière, ce qui explique son importance pour tout brasseur. Son indispensable pureté et sa composition en sels minéraux influent sur la nature et l’efficacité des réactions chimiques durant tout le processus de fabrication, et agissent aussi sur la configuration des flaveurs propre à chaque bière.

Grâce aux progrès de la Science, les brasseurs peuvent aujourd’hui intervenir sur la pureté de l’eau de brassage et lui donner l’exacte composition souhaitée, en ajoutant ou en retirant certains sels minéraux.

L’eau est l’ingrédient principal de la bière et elle est omniprésente dans une brasserie. On l’utilise aussi bien pour brasser de la bière que pour nettoyer, rincer et parfois refroidir la bière.

C’est grâce à l’eau que le brasseur est en mesure d’extraire les sucres fermentescibles de la céréale et de brasser une décoction appelée le moût. La bière (et le whisky par distillation) est la seule boisson alcoolisée réalisée à partir d’une matière sèche et de l’eau.

La qualité de l’eau est importante, si le brasseur change son eau, il change le goût de la bière. Voilà pourquoi la composition de l’eau qu’utilise une brasserie est bien plus importante qu’on ne le pense.

Historiquement, les brasseries s’installaient près de source d’eau de qualité, aujourd’hui ce n’est plus nécessaire puisque l’on peut traiter l’eau et lui donner les propriétés requises pour ressembler à l’eau utilisée dans des régions brassicoles qui ont vu se développer des styles.

A chaque type d’eau, son style de bières

  • Les eaux douces, qui on traversé des couches d’ardoise et de granit, sont pauvres en minéraux et en sel, comme l’eau de Plzen qui a donné naissance aux Pils. Plus l’eau est douce (contient peu de calcaire), plus celle-ci est parfaite pour des bières claires et légères. La région de Pilsnen présente une eau très douce, parfaite pour brasser des bières légères et douces.
  • Les eaux peu filtrées par les roches sont riches en minéraux et en calcium. Les eaux assez dures, que l’on appelle eaux calcaires, carbonatées, conviennent à des bières à dominante de malt torréfiés. Par exemple l’eau de Dublin a donné naissance aux Stouts, l’eau de Munich aux Muncher Dunkel et à la Helles, plus maltée que la Pilsner. Plus l’eau est dure (contient beaucoup de calcaire), plus celle-ci est parfaite pour des bières foncées et fortes. La région de Dublin présente une eau dure, si on y brassait des bières blondes, elles seraient très amères et astringentes.
  • Les eaux sulfatées comme l’eau de Burton- upon -Trent, capitale historique des Pale Ale et des IPA, sont des eaux très dures qui conviennent aux Bitters, Pale Ale, IPA à l’amertume tranchante.

Laisser un commentaire