Qui est donc cette fameuse IPA ?

Au 18ème siècle, les Anglais envoyaient vers leurs colonies aux Indes des Pales Ales – c’est à dire des bières blondes classiques – pour les colons anglais qui se trouvaient sur place.

Or, le voyage en bateau entre l’Angleterre et l’Inde était long et tumultueux : il pouvait durer jusqu’à 5 mois. Les cargaisons subissaient des changements de température importants. A cause de tout cela, les bières arrivaient souvent en piteux état, et impropres à la consommation.

Si aujourd’hui l’India Pale Ale (IPA) est parmi les bières houblonnées les plus célèbres, elle revient de très loin. Les bières India Pale Ale (IPA) sont apparues au 18ème siècle lorsque des bières de la famille des pales ales étaient envoyées vers les colonies anglaises aux Indes. Les colons originaires de Grande Bretagne, et consommateurs de bières, font venir d’Angleterre par bateaux des bières, qui après de longues semaines de transport par temps souvent très chaud, arrivent en Inde impropres à la consommation.

Qu’à cela ne tienne, les brasseurs expérimentent de nouvelles recettes à partir de bières blondes, des Pale Ale. Ils y ajoutent notamment de plus grandes quantités de houblon. Les qualités antibactériennes des huiles essentielles du houblon eurent un effet positif sur la conservation de la bière pendant son transport, l’India Pale Ale, l’IPA, était née, avec une amertume plus prononcée, désormais caractéristique de ce type de bière.

Origines anglaises et renaissance américaine

En 1875, la chute de l’Empire britannique a provoqué un arrêt de la production des IPA pendant plus d’un siècle. Il fallut attendre les années 1970 pour que cette bière houblonnée revienne sur le devant de la scène. A ce moment-là, de nombreux brasseurs américains créèrent des micro-brasseries pour donner naissance à des bières artisanales. Ils revisitèrent d’anciennes recettes anglaises et les brassèrent avec des malts, des houblons ou des levures américaines. L’India Pale Ale venait de renaître sous une nouvelle forme, qu’on appelle la bière IPA américaine ou « American IPA ».

C’est dans les années 2000 que la IPA arrive en France et elle est aujourd’hui devenue une bière incontournable.

Et côté dégustation ?

Les bières IPA dégagent majoritairement de forts arômes résineux et des arômes fruités de type agrumes ou bien fruits exotiques. En effet les variétés de houblon que l’on trouve aux Etats-Unis sont bien plus aromatiques que la plupart des houblons européens.

En bouche, la pétillance est modérée, le corps est souple, et elles laissent généralement percevoir une bonne amertume, avec un bel équilibre grâce à la rondeur du malt et dévoilent des notes de biscuits et de pain grillé. Elles avoisinent le plus souvent les 5 à 7 degrés d’alcool.

Laisser un commentaire